Éveil·Développement personnel·Spiritualité

Comment s’aimer et se respecter dans un monde perturbé ?

serein-compressor

La société a tenté de nous imposer depuis petits que le fait de nous occuper de nous était égoïste ou narcissique, qu’il fallait se sacrifier pour les autres, pour leur faire plaisir, pour convenir aux critères de ce monde ou à ce que l’on attendait de nous. On nous a conditionné à nous culpabiliser si nous ne répondions pas aux demandes de nos proches, à nous formater selon ce qui est « bien vu » aux yeux de la collectivité, à laisser de côté nos rêves « utopistes », à nous plier à l’autorité des politiques, de nos parents, de notre patron, au système de « santé », au dogme capitaliste et à la société de consommation. Ainsi, si aujourd’hui nous souhaitons prendre notre envol, diffuser notre vérité intérieure et assumer notre réelle identité, nous subirons de nombreux vents contraires. Car tout est fait pour que celui qui sort des croyances de la société et qui commence à percevoir une réalité au delà de la troisième dimension et des conditionnements matriciels, soit profondément REJETÉ par son entourage et la société en général.

Les manipulations et mensonges de ceux qui détiennent le pouvoir politique, qui ne sont que des marionnettes suivant les directives des sociétés secrètes et forces sataniques/lucifériennes avec lesquelles ils sont en consentement, ont comme but, entre autres, de formater le peuple humain afin qu’il ne se réveille pas à sa véritable nature d’être DIVIN et MULTIDIMENSIONNEL. Le contrôle mental via les médias, l’école, les traumatismes à l’échelle individuelle et collective, ainsi que l’affaiblissement de nos différents corps par la nourriture toxique, les ondes et les chemtrails par exemple, sont des outils qui leur permettent de maintenir un maximum de personnes dans l’ignorance et de les manipuler afin qu’elles créent à leur insu la réalité qu’ils auront décidé pour elles.

Business challenge isolated on white

Ainsi, apprendre à nous aimer nous-même dans un monde basé sur l’ego, la compétition, les jugements et les critiques n’est pas chose facile, surtout si nous souhaitons affirmer qui nous sommes réellement et sortir du système. Cela demande beaucoup de courage, mais l’issue est profondément libératrice. Tant que nous n’avons pas cette fondation bien ancrée en nous, nous ne pouvons d’ailleurs pas construire le reste de notre vie de manière saine et solide.

L’amour de soi, est une valeur DIVINE. Elle fait partie des lois universelles qui régissent notre univers. Et pour cause, comment pouvons-nous aimer la création si nous ne nous aimons pas nous-même ? Nous sommes aussi cette création. Comment pouvons-nous protéger la vie, si nous ne la protégeons pas en nous ? Comment pouvons-nous créer des relations saines si nous sommes meurtris à l’intérieur ? Comment pouvons-nous être perçus tels que nous le souhaitons si nous ne nous reconnaissons pas nous-même ? Comment pouvons-nous créer, prospérer, évoluer, si nous ne vibrons pas l’amour et la joie pour ce que nous sommes ?

Lorsque que nous prenons l’engagement de nous aimer pleinement, il est important de ne plus faire les choses par convention sociale, ou norme, ou parce que nous nous sentons obligés de le faire. De ne plus faire les choses « parce que untel va mal le prendre », « parce que untel va être triste » ou « parce que cela va faire des histoires ». Cela n’est pas SAIN, ni pour nous, ni pour personne.

Faire les choses par convention, ne devrait pas être plus important que de faire les choses dans l’INTENTION. Nous sommes tous libres, responsables de nous-même et de nos actes, et devons aussi respecter la liberté des autres si nous voulons créer l’HARMONIE en nous, dans nos relations et dans le monde.

Broken off part in a chain

Beaucoup d’humains, encore ignorants de leurs propres schémas de fonctionnement et des manipulations sur tous les plans, ne sont absolument pas conscients de leurs conditionnements, blessures intérieures et de ce qu’ils projettent sur les autres au quotidien, enfreignant de ce fait les lois universelles. Tant que nous ne nous aimons pas suffisamment, que nous ne travaillons pas sur nos failles émotionnelles et que nous ne cherchons pas à comprendre ce qui régit nos comportements, alors nous allons demander aux autres de remplir notre vide intérieur et de panser nos blessures. Ce qui sera toujours source de DÉCEPTION et donc de souffrance. Par effet de résonance, tout ce qui n’est pas traité en nous ou projeté sur les autres, nous revient désormais immédiatement en pleine figure. Et dans le contexte énergétique actuel de la planète Terre, cela sera d’autant plus douloureux pour ceux qui resteront dans le déni de ce qu’il se passe à l’intérieur d’eux-mêmes.

Il appartient à chacun d’entre nous de nous observer afin de comprendre ce qui est à l’origine de nos émotions et de nos pensées, d’éviter de nous victimiser ou de reprocher aux autres qu’ils ne soient pas comme nous le voudrions. C’est à nous de travailler sur nos attentes : pourquoi est-ce que j’attends cela de quelqu’un ? Pourquoi cela me blesse-t-il autant qu’il/elle ne soit pas comme je le voudrais ? Et aller chercher à la source du VÉRITABLE PROBLÈME.

Émettre l’intention de ne plus attendre des autres, mais de tout attendre de nous-même est une décision qui deviendra un baume puissant pour guérir la plupart de nos blessures. Quelles que soient les agressions extérieures, nous pourrons ainsi toujours nous ressourcer en nous-même, n’étant pas responsables des autres ni de leurs comportements, mais uniquement du nôtre.

ob_d912e8_1186907-10151808809160865-1272716773-nNous aimer nous-même, cela ne veut pas dire nous couper des autres, cela veut dire faire les choses en accord avec notre âme et non du fait des attentes et demandes extérieures. Cela veut dire être dans l’intention d’être conscient à chaque instant de ce que nous faisons et disons, et de toujours garder le point de vue plus élevé pour nous guider.

Pour progresser dans l’amour et la compréhension de qui nous sommes, il est important de trouver des moments pour nous-même. Alors bien-sûr, tout est fait pour tuer le silence dans nos sociétés, nous sommes très sollicités de tous les côtés, avons peu de répit et de temps pour nous (re)trouver. De ce fait, beaucoup d’humains ne supportent plus les moments de solitude, n’y étant pas habitués et se retrouvant face à leurs souffrances intérieures et à tout ce qu’ils ne veulent ni voir ni entendre au quotidien. C’est l’âme qui tente de communiquer à son véhicule physique tout ce qu’elle peut lorsqu’elle en a l’opportunité, mais aussi les blessures qui refont surface et les diverses interférences qui sont mises à nues (entités présentes dans notre champ énergétique, programmations du mental, etc.).

Le silence, le calme, sont pourtant des bénédictions si nous apprenons à les écouter. Car alliés à la puissance de l’instant présent, c’est en nous connectant à nous-même que nous pouvons accéder à notre voix intérieure et au POTENTIEL INFINI de l’univers. En nous, se trouvent toutes les richesses, toutes les réponses dont nous avons besoin.

ALORS QU’EST-CE QUE S’AIMER ?

S’aimer, c’est prendre soin de son corps physique, écouter ses besoins et les satisfaire (manger des aliments sains, vivants et qui vibrent haut, faire du sport, etc.).

S’aimer, c’est apprendre à dire NON, à mettre des limites lorsque l’autre cherche à blesser, à culpabiliser, critique ou juge ouvertement.

prendre-son-envolS’aimer, c’est se regarder avec les yeux de son âme, et non à travers les yeux de son entourage, c’est se détacher du regard des autres et de ce qu’ils peuvent penser, ne pas se laisser impacter par leurs projections.

S’aimer, c’est choisir ses pensées, ses mots en conscience, en prenant sa responsabilité dans la création de sa réalité et de celle du monde.

S’aimer, c’est rester solide et confiant quoi qu’il arrive.

S’aimer, c’est accueillir ses émotions basses, tout ce qui monte en soi, avec humilité et clarté puis en chercher l’origine sans se juger afin de permettre de se libérer et de guérir.

S’aimer, c’est oser exprimer ce qu’il se passe en soi.

S’aimer, c’est faire de son mieux et avoir de la compassion pour soi.

S’aimer c’est être dans cette intention d’incarner de plus en plus son véritable être et non le résultat des conditionnements de la société.

S’aimer, c’est donc s’autoriser à vibrer sa véritable fréquence pour attirer à soi ses réels besoins pour son évolution.

S’aimer, c’est écouter l’appel de son âme et le réaliser.

S’aimer, c’est vibrer l’harmonie à l’intérieur de soi.

S’aimer, c’est retrouver sa liberté.

Puisse chaque âme s’aimer pour ce qu’elle est et retrouver sa nature profonde.

Avec Amour,

Laura

 

Si vous souhaitez me soutenir dans mes projets et futures créations vous pouvez me faire un don, même symbolique, en cliquant ici : 
Donate Button
Merci infiniment pour votre soutien.

cloud_spirit_by_aomori
———————————————————————————————————————–
Pour aller plus loin :
 
Vidéos sur l’amour de soi d’Elvira : Comment s’aimer ? et S’aimer soi-même quoi qu’il arrive
Article de Mathilde Ollier : Tout attendre de soi
Une vidéo de David Laroche : S’aimer à 100% :est-ce possible ?
 
———————————————————————————————————————-
 Sources images :
 
Humains en compétition : http://e-sushi.fr/tag/competition
Cheval dans les nuages par Aom Ori : http://aomori.deviantart.com/art/Cloud-spirit-165511122
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s