Éveil·Développement personnel·Spiritualité

8 actions à mettre en œuvre pour se changer soi et changer le monde

tumblr_static_7bk42qafi2w4wsos4gg0ks4gg

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez probablement déjà entamé des recherches sur les actuelles dérives de ce monde et débuté une évolution spirituelle. Toutefois, après le constat de certaines problématiques, doivent également venir les actions qui auront des répercutions à tous les niveaux, que ce soit dans votre vie, sur la planète et dans l’univers (si si !).

Actuellement, tout est fait pour que les êtres humains sombrent dans l’apathie, la passivité ou l’inaction. Car ceux qui connaissent notre réel pouvoir et l’impact qu’il peut avoir sur tous les plans, ne veulent pas que nous agissons ou tentent de nous ralentir. Pour cela, ils endorment les foules dans des distractions, des informations mensongères, ils intoxiquent tout ce qui peut l’être, tentent de prendre le contrôle de nos comportements, font croire que le dogme dominant n’est que la seule et rassurante voie ou nous enferment dans des pièges subtils avec des vérités partielles comme dans le New Age. Nous pensons que nous évoluons, que nous avons compris les choses alors qu’en réalité il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg. Ainsi, si nous nous écartons de la pensée majoritaire, et surtout lorsque nous commençons à creuser du côté des véritables problèmes de ce monde, il nous sera reproché d’avoir basculé du côté des « conspirationnistes » ou des « sectaires ». Il est d’ailleurs très intéressant d’étudier la définition de la « secte » donné par notre cher dictionnaire Larousse, je cite :

  • Ensemble de personnes professant une même doctrine (philosophique, religieuse, etc.)
  • Groupement religieux, clos sur lui-même et créé en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes
  • Clan constitué par des personnes ayant la même idéologie

Vous aurez compris que dès que nous commençons à sortir de la matrice (et même pas d’ailleurs car on peut tout rentrer dans cette définition), nous sommes donc considérés comme étant dans une secte. Comme ce mot est par ailleurs associé par contrôle mental à une forte notion de peur, ceux qui le prononceront à votre égard tenteront donc de vous décrédibiliser, vous et votre message, refusant de voir où sont les véritables conspirations et étant les instruments des forces présentes dans l’invisible.

Tout cela pour vous dire que lorsque vous allez mettre en place les actions ci-dessous, vous risquez de rencontrer de la résistance un peu partout autour de vous. Puisque ce qui est bon pour vous ne l’est pas pour le système.

Voici donc une liste non exhaustive à mettre en œuvre, que je vous invite à compléter par vos commentaires ci-dessous afin d’enrichir la discussion. L’idée étant de donner des pistes qui puissent résonner en vous, car l’essentiel est toujours de suivre la guidance de votre âme, qui elle seule sait ce qui est bon pour vous.

Revoir notre alimentation

myth__gaia_by_zeldacw-d62e638« Que ton aliment soit ton seul médicament » affirmait Hippocrate. Il est effectivement primordial de porter attention à ce que l’on ingère, sans pour autant tomber dans l’enfermement d’un régime particulier (sauf si cela vous convient) ou dans un dogme qui vous coupera des autres. Pour ma part, je mange une nourriture essentiellement végétale, biologique, crue et sans gluten avec une forte dominante de fruits. Pour autant, je m’autorise des exceptions (œuf, fromage) si je suis à l’extérieur ou tout simplement si j’en ai envie ou si mon corps me le réclame.

Il sera donc préférable à tous les niveaux de favoriser :

  • une nourriture végétale qui vous évitera de porter en vous et d’entretenir toutes les souffrances et les énergies négatives liées à la consommation de nos frères animaux
  • des aliments biologiques, qui bien qu’imparfaits, tendent à promouvoir un meilleur respect de l’environnement et de notre santé
  • des aliments crus afin de bénéficier d’une grande richesse en nutriments, vitamines et minéraux mais aussi pour vous apporter les énergies de la vie qui y sont contenues (fruits, crudités, oléagineux, graines germées, jus de légumes fraîchement pressés, etc.)
  • des périodes de jeûne (ne serait-ce que 48h), pour régénérer le corps et affiner votre connexion au divin
  • des repas moins nombreux mais plus copieux pour que votre énergie ne soit pas sans arrêt tournée vers la digestion (vous pouvez oublier le petit-déjeuner, si vous n’avez pas faim, c’est pour une raison)

Tout cela vous permettra de vous reconnecter petit à petit à la réelle guidance de votre corps, pour l’instant souvent enfermée derrière des habitudes culturelles, des dépendances psychiques ou physiques (sucre, alcool, excitants, etc.) ou des schémas de compensations émotionnelles (besoin de décompression, de sécurité, etc.).

Repenser notre mode de vie & nos relations

connecting-to-the-universeAu delà de l’alimentation, porter notre attention sur notre consommation dans son ensemble, c’est nous responsabiliser de nos actions et reprendre notre propre pouvoir plutôt que d’agir de manière automatique. Cela ne veut pas dire que nous devons vivre en autarcie au fin fond des bois (même si cela peut convenir à certains), mais simplement, ne pas être dans le déni de certaines réalités (exploitation animale, humaine, pollution, guerres pour l’extraction minière, etc.). Il est donc important de faire nos achats en conscience et de trouver des alternatives écologiques et/ou éthiques si elles existent et nous conviennent (vêtements, objets, etc.).

Si nous avons perdu le contact avec la nature et/ou avec l’activité physique, il sera important d’y remédier afin de nous ressourcer via les énergies présentent dans la nature mais aussi pour nettoyer notre mental encombré et prendre de la hauteur face aux difficultés de notre vie.

Côté relations, il faut savoir que les changements que vous allez opérer vont déjà faire fuir quelques personnes autour de vous. De votre côté, n’hésitez pas non plus à prendre de la distance avec ceux qui ne sont plus dans le même champ de conscience que vous et qui de ce fait tendent à vous polluer énergétiquement. Attention, il ne s’agit pas ici de se sentir « supérieur » à l’autre, simplement de comprendre que nous n’en sommes pas tous au même stade d’évolution, et que nous n’avons pas non plus tous les mêmes intentions. N’ayez crainte, par la suite, la vie vous mettra en contact avec des personnes plus en adéquation avec qui vous êtes devenu.

Avoir le courage de nous informer en profondeur sur la réalité de ce monde

the_age_of_information_by_patimakowska-d5xs7ljIl s’agit là d’un point très important. Par peur de chercher, de trouver et d’être ensuite touché face à l’inacceptable, énormément de personnes sont dans le déni total ou partiel de certaines réalités. La géo-ingénierie, les réseaux pédophiles, le satanisme, les manipulations via les sociétés secrètes, le contrôle mental, la magie noire, la présence extra-terrestre, les réalités multi-dimensionnelles ainsi que les êtres « positifs » et « négatifs » qui les peuplent et qui agissent sur notre quotidien, sont loin d’être des théories. Comment pouvons-nous nous repositionner face à quelque chose que nous refusons de connaître ? Comment agir, nous protéger si nous ne voulons voir qu’une partie de la réalité et occulter tout ce qui est noir ou sombre ?

La connaissance, la conscience et la transparence permettent la réelle libération de notre être et la reprise de notre propre pouvoir. Il ne s’agit pas ici de sombrer dans la peur ou d’aller trop vite dans l’intégration de ces informations. Un pas après l’autre. Mais toutefois d’être dans une démarche de recherche de la pure et réelle vérité. Les choses sont et seront, que nous y croyions ou non n’y changera rien. Par contre, prendre connaissance de ces faits nous permet de ne plus en être l’esclave. Apprenons donc à regarder les choses telles quelles sont.

Ne pas avoir peur d’être qui nous sommes et de l’exprimer

freedom_by_valse_des_ombresDepuis l’enfance, nous avons été définis par nos parents, nos amis, nos enseignants, nous avons plus ou moins cherché à correspondre au système ou à contrario au moins à un groupe d’individus pour nous sentir acceptés. Si l’on enlève toutes ces remarques, ces pressions, ces critères, au fond, savons-nous qui nous sommes réellement ? Osons-nous être nous-mêmes quelques soient les circonstances ?

Reprendre confiance en nous est une priorité. Apprendre à nous respecter, à dire NON ou STOP, c’est à dire mettre des limites avec fermeté, sont des apprentissages nécessaires afin de construire les bases de notre évolution. Ceci implique tout d’abord de sortir du besoin de plaire aux autres, et ensuite de retrouver notre autonomie sur tous les plans.

Lorsque nous sommes à la recherche de notre véritable moi, nos failles, nos blessures réapparaissent en pleine lumière. Petit exemple : je me rends compte que je n’arrive pas à exprimer mon opinion car j’ai peur d’être rejeté(e). Ainsi, j’ai préféré jusqu’ici porter un masque voire mentir pour être accepté(e). Mais du coup, je suis entouré(e) de personnes qui « m’aiment » pour mon masque et non pour qui je suis. Maintenant si je décide de montrer mon vrai visage, je serai soulagé(e) d’être moi, mais je vais en faire fuir certains et devoir supporter des jugements. Sachant également qu’en me montrant vraiment, je vais aussi inspirer et soulager d’autres personnes qui auront par la suite elles aussi envie de faire tomber leur masque.

La patience, l’humilité et l’amour sont nos meilleurs alliés dans la guérison de nos plaies ouvertes.

Cultiver l’amour

chakra-heart-carol-cavalarisJustement, parlons maintenant de l’amour, cette énergie si puissante, qu’elle transcende absolument tout ce qui peut l’être. Alors oui c’est un sujet très développé en ce moment, dans tous les recoins du net, dans toutes les conversations et particulièrement dans les communautés spirituelles. Mais je constate qu’il est finalement bien peu présent dans notre quotidien.

Combien se disent dans l’amour puis jalousent le travail d’un autre ? Envient la beauté ou la force d’une autre personne ? Piétinent les autres sous des apparences bienveillantes ? Où est l’amour lorsque l’on critique l’essence de quelqu’un, ou que l’on tente d’interférer dans ses choix ? Où est l’amour lorsque l’on projette sur les autres nos propres blessures, failles sans vouloir regarder à l’intérieur de nous ?

Nombre de gens pensent aimer, mais en réalité ils veulent contrôler.

Le problème encore une fois n’est pas de ressentir ce que nous ressentons, mais simplement de ne pas faire l’autruche, de s’observer avec clarté et d’accueillir dans nos bras bienveillants notre côté sombre pour le mettre en lumière. Nous avons le droit d’être jaloux, accueillons cette jalousie et cherchons plutôt à comprendre d’où elle vient plutôt que de rejeter l’autre ou de lui faire porter le chapeau de notre propre malêtre.

Ce point est vraiment très important, apprenons donc ici et maintenant à faire de nouveau de la place à cet amour profond pour nous-même et pour les autres, sans pour autant tomber dans la naïveté. Simplement accepter les autres tels qu’ils sont, accepter qu’ils sont libres de leurs choix, tout comme nous.

Apprendre la maîtrise de nos mots, pensées et intentions

Collage of human head, molecules and various abstract elements on the subject of modern science, chemistry, physics, human and artificial minds

On nous a souvent répété que nous ne pouvions pas dire tout ce que nous voulions mais que nous pouvions le penser. Or, portée par la même intention, la pensée est autant créatrice que les mots. Nous pouvons à la fois faire le plus grand bien par nos intentions mais aussi le plus grand mal. C’est en ce sens que nous sommes responsables de tout ce que nous émettons. Si je ne comprends pas le comportement de quelqu’un (exemple : un conducteur me coupe la route) et que je décide alors de l’insulter par des mots ou une pensée (réaction issue de la peur) alors je lui envoie directement une flèche dans son champ énergétique. Cela ne veut pas dire qu’il faille approuver le comportement de l’autre mais rester maître ce que nous émettons pour ne pas nuire à autrui simplement pour nous décharger de nos tentions intérieures. De plus, nous voyons souvent les choses uniquement de notre propre point de vue. Dans le cas cité ci-dessus, peut-être que cette personne avait tenté d’éviter un objet ou qu’elle était fatiguée de sa journée. Nous sommes souvent très intransigeants avec les autres (surtout dans nos pensées) alors que l’on ne supporte pas nous même d’être traité de la sorte.

Ainsi, ne pas faire aux autres ce que l’on aimerait pas que l’on nous fasse est une ligne de conduite indispensable à la construction d’un monde de paix.

Nous pouvons bien-sûr utiliser ce pouvoir de créer à notre propre profit en apprenant à nous définir de manière positive, à amener à nous ce que nous désirons, que ce soit en méditation ou sous forme de pensées répétées dans des hautes vibrations. L’idée ici est également de comprendre que nous ne sommes pas des victimes (bien que tout ce qui nous arrive n’est pas non plus uniquement le fait de nos pensées) mais que notre vie extérieure est en grande partie le reflet de notre intérieur.

Se reconnecter à notre conscience supérieure

cn5315ddfa

La conscience supérieure, ou l’âme, est notre essence véritable sommeillant en nous et est elle-même un pont avec la source. Le problème est que sur cette planète tout est fait pour qu’elle se taise un maximum ou qu’elle soit carrément déconnectée du corps physique et donc incapable de communiquer avec. Nombre d’humains sont actuellement complètement ignorants de leur véritable essence divine ou n’ont même plus de guidance de l’âme et sont donc animés ou influencés par d’autres énergies / êtres dans l’invisible. Ce qui entraîne des comportements déconnectés du cœur et dirigés uniquement par le mental et l’ego.

Savoir écouter notre âme et sa guidance, c’est nous reconnecter avec nos intuitions et nos émotions pures. Pour ma part j’ai remarqué que les émotions qui proviennent de l’âme peuvent être une joie intense ou des pleurs de libération, de remémoration, de confirmation de ce que je suis entrain de vivre, de dire, de lire ou de penser sur le moment. Elles n’ont rien à voir avec les émotions qui proviennent de blessures du mental / ego. Ainsi, avec patience, entrainement et persévérance, nous apprenons à différencier ce qui provient de l’âme, de l’amour, de ce que ce qui provient de la peur et du mental / ego.

Plus vous allez vous reconnecter à votre âme, plus vous allez prendre de la force et de la confiance en vous. Vos perceptions vont se développer, vous allez commencer à capter les autres dimensions de manière plus précise, vous allez prendre plus de hauteur face aux éléments qui tentent de vous déstabiliser car vous saurez maintenant qui vous êtes. L’âme sait, l’âme a confiance.

Soyez dons prêts à laisser tomber la personne que vous avez été jusqu’ici au profit de qui vous êtes vraiment.

(Re)donner du sens à notre vie et/ou réaliser notre mission de vie

Il est évident que si vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est que le métro / boulot / dodo ne vous convient pas. Ce n’est pas pour autant que construire la vie que nous voulons est chose facile dans un monde dirigé par la peur. Suivre la guidance de notre âme peut parfois être complètement de la folie pour notre mental / ego, mais peu importe. Une fois que notre conscience supérieure arrive à nous transmettre quelques messages, elle peut nous guider vers ce vers quoi nous voulons vraiment aller, vers qui nous voulons être, vers ce que nous voulons bâtir.

Laisser tomber nos peurs, reprendre confiance en la vie pour réaliser notre appel ou les projets qui nous tiennent à cœur demande discipline et rigueur. Mais à partir du moment où nous seront engagés pleinement et fermement dans la voie de la véritable lumière, alors les choses se mettront en place et de l’aide nous sera envoyée. N’hésitez d’ailleurs pas à solliciter quotidiennement vos guides et équipes dans l’invisible qui servent la pure lumière, car ils ne peuvent intervenir sans votre consentement.

A vous de jouer !

Avec amour, foi et confiance,

Laura

Si vous souhaitez me soutenir dans mes projets et futures créations vous pouvez me faire un don, même symbolique, en cliquant ici : 
Donate Button
Merci infiniment pour votre soutien.

concrete

————————————————————————————————————————

Pour aller plus loin :

Le site de l’association L214 pour découvrir l’envers du décor derrière l’exploitation animale

Une vidéo de la naturopathe Irène Grosjean sur alimentation vivante : La vie en abondance

Une série de vidéos de Thierry Casasnovas sur le jêune : Le jeûne, la fête du corps

Un texte de Mathias Loop sur la magie des mots

Un texte de Laura Marie sur l’intégration de l’âme

————————————————————————————————————————

Crédit photos (dans l’ordre) :

http://static.tumblr.com
http://helroir.deviantart.com
http://wtbangels.com
http://patimakowska.deviantart.com
http://emilieleger.deviantart.com
http://images.fineartamerica.com
http://www.myinsightmag.com
http://files.abovetopsecret.com
https://mrmondialisation.org

Publicités

2 réflexions au sujet de « 8 actions à mettre en œuvre pour se changer soi et changer le monde »

  1. Bravo ^^ je n’ai pas grand chose ajouter ayant faitles mêmes constats, si ce n’est qu’en réalité on est bien plus qu’une âme 🙂 « quand je sais je ne suis rien c’est la sagesse, quand je vis que je suis tout c’est l’amour, et entre les deux ma vie s’écoule »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s